Bryan Morneau

Les artistes d'Omnibus

bryan-morneau_nb.jpg

Bryan Morneau
Photo COURTOISIE

Bryan Morneau

Diplômé de l’École Supérieure de théâtre de l’UQAM, Bryan Morneau cumule les performances sur scène, en danse et en théâtre, ainsi que devant la caméra. Côté théâtre, après un passage à l’École OMNIBUS en 2005-2006, il collabore avec OMNIBUS le corps du théâtre, notamment sous la direction de Jean Asselin pour L’amour est un opéra muet (2007), Burlesque (2008) et FATAL d'après Henry VI (2013), en plus d’être de la distribution de Jabbarnack! (2012), une maîtrise d’œuvre de Jean Asselin et Réal Bossé et de Rue Fable (2014), maîtrise d'oeuvre de Jean Asselin, Réal Bossé et Sylvie Moreau. Entre autres choses, on a pu le voir dans Mademoiselle Julie d’August Strindberg, une mise en scène de Diane Ouimet (Salle Fred Barry, 2011), dans le spectacle d’intervention Sous les toxiques du théâtre Parminou partout au Québec et avec Tenon Mortaise dans L’insaisissable Mandarin, une pièce de théâtre dansée présentée à l’Espace Libre et dans quelques Maisons de la Culture de Montréal. Avec le Théâtre de la Vieille 17 à Ottawa, il a collaboré à Sahel en tant que comédien et marionnettiste. Il est également de la distribution de Un vent se lève qui éparpille, adaptation du roman de Jean-Marc Dalpé, coproduit par le CNA, le TNO et la Vielle 17 dans une mise en scène de Geneviève Blais. En théâtre jeune public, Bryan a performé dans les spectacles de marionnettes du théâtre de l’Avant-Pays (Une forêt dans la tête et La lune est à moi). Aussi, avec sa compagnie Les Productions Contact, qui a pour mandat de divertir et intervenir, avec son clown Brillant LaLumière et d’autres personnages de la grande famille des Loufoques, il fait de l’animation au Québec et ailleurs depuis 1998.  À la télévision, il personnifiait le Prince d’Argent dans Kaboum à Télé-Québec, et a joué notamment dans Apparences, Les Rescapés et Toute la vérité.