SÉMINAIRE-CRÉATION 1 - Théâtre de répertoire

21 + 22 octobre 2017

QUESTION : Du verbe à l’action, du littéraire au corporel, défroque-t-on les classiques ?
RÉPONSE : OMNIBUS le corps du théâtre.

Sans vergogne, OMNIBUS s’adonne à l’impureté en s’appropriant de grands textes, préférablement des raretés. Plus que compatibles, l’éloquence du corps et celle du verbe se dévoilent et se révèlent mutuellement. Prêtant sa voix et apprêtant son corps, l’acteur corporel fait d’une pierre deux coups : il reconfigure le terrain de jeu du mime actuel et donne accès au langage.

Les Racine, Shakespeare, Rojas ou Valle-Inclan ne sont pas actuels ; ils sont de tout temps. Pas de recette toute faite cependant ; tous les moyens sont bons pour les représenter : coupures chirurgicales mais éclairées, raccourcis en forme de digest, vieilles ou nouvelles traductions, ou alors fidélité totale et adaptation du corps au littéraire.

 

Intéressé(e)? Rendez-vous sur la page INSCRIPTION

CELE_2

Célestine là-bas près des tanneries au bord de la rivière
Photo par ROBERT ETCHEVERRY